Formation sur l’urbanisme et la Gestion Intégrée des Eaux Pluviales (GIEP) – l’assainissement durable, un nouvel enjeu de société

formation-ass-u-1

L'imperméabilisation croissante du sol des villes, lié à la suppression d'espace verts et de terre pleins végétalisés, cause des problèmes d'inondation en aval (ou sur place) et d'éventuel déficit en alimentation de la nappe sous-jacente, des techniques alternatives pour la gestion des eaux de ruissellement urbain, incluant des techniques de désimperméabilisation sont testées dans différents pays, notamment dans le cadre de concepts de "ville perméable" (en anglais "Sponge city").

Ces techniques, souvent incluses dans l'écologie urbaine ou associée à des approches de types haute qualité environnementale (HQE) ont souvent aussi comme objectif de limiter la pollution de l'eau et d'améliorer l'environnement urbain et la santé.

Les eaux pluviales et de ruissellement peuvent aussi faire l'objet de récupération et réutilisation, directement à partir des toitures ou plus en aval, pour une ou plusieurs valorisations successives.

Ces techniques doivent être mises en œuvre par des spécialistes et avec un suivi adéquat, de manière à éviter l'infiltration dans la nappe de polluants ou substances indésirables.

Accédez au programme de formation CNFPT sur cette thématique.

Accédez au contenu détaillé de la formation

Références OFC TP