Aller à la barre d’outils

Actualité

Les agences ENGIE INÉO Solutions basées à DREUX (28) et MONTARGIS (45) forment les chefs de chantier à “la lecture de plans, à l’opération de marquage-piquetage et à la détection des réseaux enterrés par procédé électromagnétique”

Les lundi 01, mardi 02 et mercredi 03 février 2021, OFC TP est intervenu pour le groupe INÉO ENGIE Solutions sur les agences de VERNOUILLET situées à proche de DREUX dans l'EURE ET LOIRE (28) et l'agence de VILLEMANDEUR située proche de MONTARGIS dans le LOIRET (45).

Cette intervention d'OFC TP concernait une formation sur "la lecture de plans, l’opération de marquage-piquetage, la détection électromagnétique des réseaux enterrés".

Les 20 salariés (3 sessions de 8, 6 et 6 salariés) présents ont particulièrement appréciés d'êtres formés à la détection électromagnétique des réseaux enterrés.

Le matin, OFC TP a rappelé l'importance de maîtriser la lecture des plans :

  • rappel des points importants de la réglementation en vigueur : la règle des "1m" liée à l'affleurant visible, le fichier client de Grdf, les classes de précision, les Investigations Complémentaires (IC) à la charge financière de l'exploitant réseau sensible  depuis le 01/01/2020 ou les Mesures de Localisations (ML), la réglementation liée au "marquage-piquetage", la différence entre "le tracé au sol" et "le marquage-piquetage", la mise en place des chevrons avec le code couleur réglementaire, la réalisation du Compte-Rendu de "marquage-piquetage", les sanctions éventuelles et les contrôles de la DREAL, ...,
  • maîtrise des échelles de plan, respect du format d'impression des plans, lecture des plans avec le kutch,
  • lecture des légendes  dont les classes de précision des plans (légendes types Grdf,  Enédis, Orange, ...), lecture du récépissé CERFA n° 14435.04 (la version .04 à son importance !!)
  • appropriation des fiches du Guide Technique fascicule 2 version 3 de 09/2018.

De nombreuses questions ont été posées par les stagiaires durant les 3  matinées, tant sur le plan technique qu'opérationnel.

L'après-midi était consacré à l'étude de cas sur le terrain avec la mise en oeuvre du marquage-piquetage dans une rue proche des 2 agences.

En fin d'après midi, OFC TP a fait pratiquer les chefs de chantier à l'utilisation du détecteur électromagnétique (notamment à l'aide de 2 vLoc3-Pro de  + 1 vScan de chez Vivax Metrotech soit 3 équipements au total). Les réseaux détectés ont été les suivants : 

1) Localisation passive (= le plus simple, uniquement à l'aide du récepteur)

  • signaux radio : la canalisation HTA d'Enédis a été détectée en X et Y car elle était relativement éloignée du réseau Basse Tension (peu de distorsion).. Mais cette méthode ne permet pas de connaitre la profondeur des réseaux détectés (le Z).
  • signaux de puissance à la fréquence 50 Hz : la canalisation HTA d'Enédis a été détectée en X et Y et Z (de façon approximative) tout comme le réseau Basse Tension.

2) Localisation active (= le plus précis et sélectif, récepteur + émetteur Loc3-5Tx - 5 Watts / 300 mAmp)

  • émetteur en raccordement direct : le réseau Eclairage Public a ainsi été détecté. La méthodologie employée par le formateur a consistée à détecter la "câblette" TERRE du réseau Eclairage Public (et non le réseau EP !), situé le plus souvent en tranchée commune. Ainsi, la méthode consiste a injecter un signal sur un aimant conducteur fixé sur la porte du coffret classe II puis de mettre en place une TERRE  (une bonne TERRE d'intensité > à 20 voir 40 mA) pour le retour signal. Le raccordement direct a également été utilisé pour détecter un réseau fibre optique doté d'un câble détectable (type PLYNOX ou similaire)
  • émetteur + pince à champ magnétique à la fréquence 8 et 33 kHz : le réseau Télécom cuivre Orange a été détecté par cette méthode en mettant la pince à champ magnétique autour d'un câble départ de la chambre télécom (ne pas confondre un câble cuivre télécom avec un câble fibre optique ! ). Le réseau Orange a été détecté en X et Y et Z.
  • induction (émetteur seul sur le tracé supposé du réseau) à la fréquence 8 et 33 kHz : le formateur a ainsi pu montrer aux chefs de chantier que cette méthode est très facile d'utilisation. Le positionnement du réseau HTA, BT a été confirmé par cette méthode en X et Y.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.