Actualité

Une formation sur “l’assainissement urbain : fonctionnement et entretien” animée par OFC TP pour le compte du CNFPT Bretagne à Vannes (56)

Les jeudi et vendredi 27 et 28 novembre 2019, OFC TP est intervenu pour le compte du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (Bretagne)  concernant une formation sur "l'assainissement urbain : fonctionnement et entretien d'un réseau d'eaux pluviales". Le programme de ce stage est dans le catalogue du CNFPT disponible sur le site du CNFPT.

Le 19ème siècle a été marqué par l’émergence du concept hygiéniste qui préconisait de collecter et d’évacuer toutes les eaux urbaines dans des réseaux enterrés afin de les rejeter en dehors de la ville. Les réseaux unitaires qui ont été construits par les collectivités ont protégé les villes des inondations causées par le ruissellement urbain jusqu’au milieu du 20ème siècle. Après la seconde guerre mondiale, les réseaux séparatifs se développent pour améliorer le fonctionnement des stations de traitement des eaux usées en temps de pluie. Cependant, l’imperméabilisation croissante des sols nécessite de recourir à des ouvrages enterrés de taille toujours plus imposante pour évacuer les eaux pluviales et le "tout réseau" montre ses limites. Un concept hydraulique naît alors et préconise le ralentissement des écoulements.  Par la suite, la prise de conscience progressive des impacts des pollutions de temps de pluie sur les milieux aquatiques confirme la nécessité de s'éloigner des pratiques de l'époque pour l’assainissement des eaux pluviales et de tendre vers une gestion des eaux pluviales plus respectueuse du cycle de l'eau (concept environnementaliste).

12 techniciens des collectivités Bretagne - Pays de la Loire ont participé à cette formation à Vannes (56).

Les collectivités suivantes étaient représentées : Nantes Métropole (44), communauté de communes de Ploermel (56), commune de Servon Sur Vilaine (35), commune de Chateaubourg (35), commune de Carnac (56), commune de Guiscriff (56).

Le programme de la formation était le suivant :

I – Introduction à l'hydrologie urbaine et à l'assainissement
1.1 – L'eau, source de vie
1.2 – Définitions et grands principes
1.3 – Assainissement urbain, un peu d'histoire
1.4 – Le cadre réglementaire dans le domaine de l'assainissement

II – L'assainissement urbain et la Voirie
2.1 – Les différents modes d'assainissement
2.2 – Morphologie d'un réseau d'assainissement
2.3 – Matériaux canalisations et ouvrages annexes
2.4 – Voirie et ruissellement urbain
2.5 – Exemples de dysfonctionnements observés

III – Hydraulique en réseau
3.1 – Formule de Manning Strickler
3.2 – Méthode graphique (abaques)
3.3 – Vitesse d'écoulement (dont autocurage)
3.4 – Hydraulique sous pression

IV – Calcul du débit eaux usées
4.1 – Débit moyen d'eaux usées
4.2 – Débit de pointe d'eaux usées

V – Les paramètres caractéristiques d'une pluie et d'un bassin versant
5.1 – Caractéristiques d'une pluie
5.2 – Temps de concentration d'un bassin versant
5.3 – Coefficient de ruissellement
5.4 – Période de retour

VI – Détermination d'un débit généré par une pluie
6.1 – Méthode rationnelle
6.2 – Méthode superficielle (dite de CAQUOT)

VII - Les bassins paysagers à ciel ouvert (à sec ou en eau)
7.1 – Méthodes de dimensionnement hydraulique d'un bassin
7.2 – Descriptif
7.3 – Exemples de réalisation

VIII – Les séparateurs à hydrocarbures
8.1 – Principes de fonctionnement
8.2 – Performances et normes

IX – L'assainissement en phase travaux
9.1 – Les documents de références dans le domaine de l'assainissement
9.2 – La sécurité en phase chantier
9.3 – Les tranchées
9.4 – Les techniques de pose de réseaux sans tranchée

1 réflexion au sujet de “Une formation sur “l’assainissement urbain : fonctionnement et entretien” animée par OFC TP pour le compte du CNFPT Bretagne à Vannes (56)”

  1. En tout cas merci pour cette formation, c’était vraiment très intéressant. Cela me permettra de résoudre quelques problèmes sur ma commune.

    Ensuite, je comprend tout à fait que de viser un public précis n’est pas forcément évident. Pour les profils de stagiaire dit « de terrain », je pense que concernant les chapitres 3 et 4 e fait de rentrer dans les détails n’est pas forcément nécessaire. C’était vraiment intéressant. Il faut garder cette partie mais peut être la survoler simplement.

    Le choix des vidéos était très intéressant. Simple, rapide, efficace. La méthodologie ainsi que la pédagogie que vous avez utilisé était très bien.

    Le nombre de stagiaire pendant la formation était cohérent, ni trop peu, ni trop nombreux.
    Il aurait été intéressant de faire un léger clin d’œil sur les types de végétaux qu’il faut favoriser à proximité des fossés, des noues ou bien même des réseaux d’EP, ainsi que ceux à éviter.

    Bien évidemment cela reste mon humble avis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.